Gîte grand confort, indépendant,
en pleine nature

VISITER SAINT-DIZIER, notamment son centre nautique
et son multiplexe de 7 salles de cinéma

 Le Gîte du Martin-pêcheur est à  un quart d’heure de voiture de Saint-Dizier. 

Historiquement la ville est connue pour le siège héroïque qu’elle soutint en 1544 contre les troupes de Charles Quint. Libérée par le roi François 1er, celui-ci, émerveillé par le courage de ses habitants, s’écria: « Ah! les braves gars ».  C’est ainsi que serait né le nom des habitants de la ville: les « Bragards ».

Siège de la "forte ville" de St-Dizier

Ont également séjourné à Saint-Dizier: Charles Quint, Marie-Stuart, Henri IV et Marie de Médicis, Louis XIII et Richelieu;  Napoléon y gagna les dernières batailles de la « Campagne de France » en 1814.
Plus près de nous, le surréaliste André Breton y fut médecin pendant la guerre de 14/18, Fernandel y séjourna comme soldat en 1939 pendant la « drôle de guerre », Gabin et Marlène Dietrich y tournèrent le film « Martin Roumagnac » à l’été 1946…

Une récente découverte archéologique a montré que le site de la ville était un centre régional à l’époque mérovingienne: plusieurs sépultures de chefs Francs, datées du VIème siècle, comprenant de nombreux objets, ont été mis à jour. Il s’agit d’une des plus importantes découvertes en Europe concernant cette époque.

Le Musée Municipal récemment rénové recueille les principaux objets découverts ainsi que les souvenirs historiques de la ville. et de sa région

 

Aujourd’hui Saint-Dizier est une ville en pleine rénovation:  

Cliquer sur les photos:

Elle s’est équipée:

– d’un grand centre nautique de conception très moderne,

 comprenant bassin sportif de 25 m (huit couloirs), bassin d’apprentissage de 20m (quatre couloirs), fosse de plongée de 5m, deux spas, deux jacuzzis, deux pataugeoires, un grand toboggan, un bassin ludique (avec jets d’eau et banquettes massantes) (au total 1145 m² de bassins); eau chauffée, nage à contre-courant, jets bouillonnants, hammam, sauna, solarium, aquacycling (vélo aquatique), école de natation, aquagym, waterpolo, éveil des tout petits, etc…  

Ouvert toute l’année, situé 36 avenue de Verdun près de la Gare SNCF: un accès très facile depuis Haironville, à un quart d’heure par la route « Bar-le-Duc à Saint-Dizier ». Tel: 03 25 55 04 04.

– d’un multiplexe de 7 salles de cinémas, « Ciné Quai »,

 situé non loin de la piscine, quai Lamartine, à côté de la Tour MIKO: tour qui rappelle les célèbres glaces du même nom, « délice des entractes », créées à Saint-Dizier et longtemps fabriquées à cet emplacement. 
Tel. du multiplexe: 03 25 05 03 25.

A l’entrée de Saint-Dizier, on trouve également des Centres Commerciaux très faciles d’accès depuis Haironville (moins d’un quart d’heure en voiture):

  •  sur la route de Bar-le-Duc à Saint-Dizier, près du nouvel hôpital ,
  •  et au « Chêne Saint Amand », tout près de la RN 4 qui contourne la ville par le sud.

     Site de l’Office de Tourisme de Saint-Dizier:
www.tourisme-saintdizier.fr

     Principale ville de son Département avec près de 30 000 habitants, Saint-Dizier est aussi la plus importante ville du « Territoire du Triangle » formé par Bar-le-Duc (Meuse), Saint-Dizier (Haute Marne) et Vitry-le-François (Marne).

     Ces trois villes moyennes se sont associées pour dynamiser l’équipement de leur région d’influence. Elles se sont notamment entendues pour créer un grand hôpital moderne « Geneviève de Gaulle-Anthonioz » à Saint-Dizier, sur la route de Bar-le-Duc, très facile d’accès depuis Haironville. Inauguré en juin 2009, il comporte 300 lits avec une attention particulière sur le « confort hôtelier ». 

 

      rafale-275726-jpg_163006, c

BASE AERIENNE SAINT EXUPERY

A l’ouest de la ville se trouve une des principales Bases Aériennes de l’armée de l’Air française, la Base Aérienne « Saint-Exupéry ». Elle vit passer bien des héros de l’aviation, notamment le grand écrivain et pilote Antoine de Saint-Exupéry; sa situation géographique lui a fait jouer un rôle important lors des deux guerres mondiales. 
Elle est la première Base Aérienne à avoir accueilli les avions de combat « Rafale » qui équipent progressivement l’Armée de l’Air et la Marine française. Très agile et furtif, pouvant voler à plus de 2000 km/h, le Rafale bénéficie notamment d’un pilotage automatique sans visibilité lui permettant une grande capacité de pénétration en territoire inconnu avec la possibilité de parcourir de très longues distances. Sa structure est  légère en raison de sa composition en matériaux composites, mais bénéficiant de deux  moteurs Snecma très puissants, il bénéficie a contrario d’un armement lourd redoutable: avion polyvalent, il peut être utilisé aussi bien pour le renseignement, que pour les attaques aériennes ou les bombardements au sol.
Son radar Thales RBE2 lui permet notamment de poursuivre plusieurs cibles aériennes à la fois, par tous les temps, et détectées à de très grandes distances.
La cinquantaine de Rafale basés à Saint-Dizier participent à la protection de l’espace aérien français, par exemple à la sécurisation de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, et enfin à la mission de dissuasion nucléaire de la France.
A terme 225 Rafales remplaceront en France sept types d’avions différents, au total 687 appareils plus anciens
(les Super Etendard, Crusader, les Mirages F1, 2000, 2000N, 2000D, le Mirage IV…).
Le Rafale est déjà intervenu efficacement sur plusieurs théâtres de combat:
Afghanistan, Libye, Sahel, Irak, Centrafrique, Irak, Syrie…
84 appareils ont également été commandés à l’étranger: 24 pour l’Armée de l’Air égyptienne et 36 pour l’Armée de l’Air indienne, 24 pour l’Armée de l’Air du Qatar. Des négociations sont en cours avec l’Inde et d’autres pays pour la livraison de plusieurs dizaines d’autres appareils.